Regards croisés sur nos villes et nos routes qui étouffent sous les voitures

En Novembre 1971, Georges Pompidou déclare :

“Il faut adapter la ville à la voiture”

Aujourd’hui, la voirie urbaine est devenue un élément symbolique des villes, porteur de multiples fonctions. La multiplication des modes de transport et la prise de conscience qu’il faille mettre un terme au tout-automobile issu des années 70 rend son aménagement d’autant plus complexe. Une réflexion doit ainsi être menée et engagée par les élus des collectivités et les acteurs privés afin de ne pas asphyxier les citoyens : mixité ou séparation des modes de transport, réglementation contraignante ou volonté citoyenne? Nombreuses sont les pistes à explorer et France Inter propose de s’y intéresser davantage à travers 50 minutes de reportage et de témoignage! C’est juste là… alors jetons un coup d’œil sur nos villes et nos routes qui étouffent sous les voitures!

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-02-juillet-2017

Laisser un commentaire